Ça sent bon le départ !

Le pied appuyé à fond sur l’accélérateur, j’essaye de rester concentrée sur la dernière ligne droite tout en gardant un certain calme, au moins en apparence. La pression, que je pensais avoir atteint son maximum au cours des dernières semaines, est encore montée d’un cran depuis quelques jours et au dedans, je bouillonne et trépigne d’impatience. Bref, il est temps que je prenne la route. Les nuits sont courtes et bien souvent entrecoupées de mille et une questions qui viennent m’agiter car, inutile de vous dire que je ne sais pas exactement de quoi demain sera fait.

Il reste encore de nombreux détails à régler avant le départ, de nombreuses listes à cocher, et autant d’imprévus qui s’invitent quotidiennement et me donnent le sentiment d’avoir plusieurs cerveaux qui fonctionnent à pleine vitesse en même temps. Sensation épuisante mais tellement excitante à la fois.

Les dés sont désormais jetés. Plus que quelques jours avant que je ne traverse la France, le Solarboat Icade sur mes talons, au plus exactement en remorque, en route pour le Luxembourg. Là, la compagnie Cargolux, partenaire de l’expédition, prendra Icade en charge pour le transporter jusqu’à Calgary au Canada. Une fois débarqué là-bas, le voyage sera encore loin d’être fini ! Passé les douanes et après obtention du sésame officiel autorisant Icade à entrer sur le sol canadien, il faudra à nouveau le charger sur une remorque, l’atteler à une voiture et parcourir les 3600 kms qui nous sépareront du hameau de Tuktoyaktuk installé sur les rives de la mer de Beaufort.

L’Arctique ça se mérite et s’y rendre n’est pas une sinécure ! Calgary, Red Deer, Fox Creek, Grande Prairie, Whitehorse, Gold Bottom, Eagle Plains… Autant de lieux hantés par la mémoire de Jack London et que nous traverserons avec tout le respect que m’inspire ce grand monsieur.  Aurais-je pu imaginer en parcourant « l’appel de la forêt », qu’un jour, à mon tour je m’aventurerais dans ces contrées, un bateau solaire en remorque ! La vie nous réserve parfois de bien étranges rendez-vous et pour rien au monde je n’aurais voulu rater celui-ci.

Mais à dire vrai, la logistique d’un tel voyage s’apparente avant tout à un véritable écheveau qu’il faut démêler au jour le jour, avec soin et minutie, mais également une patience qui malheureusement n’est toujours pas mon fort. Je sais qu’il est vain de se battre contre des moulins, mais au fil de mes voyages, j’ai aussi appris la nécessité de s’obstiner lorsque l’on sait ce que l’on veut et qu’on le veut passionnément.

A très vite pour la suite de ce voyage polaire solaire qui prend bientôt son envol. N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé des dernières nouvelles ou rendez vous sur la page Facebook dédiée à l’expédition :  www.facebook.com/expeditionarcticsolar

 

9 COMMENTS
  • Brisy
    Répondre

    Bon courage pour cet élan final
    Amicalement
    Marco

  • Lolita
    Répondre

    Anne, je savoure déjà ce périple……… quel courage !!!! Je te souhaite le meilleur pour ce voyage au Canada et je te suivrai religieusement !!!!

  • jacqueline thoral
    Répondre

    Tu dis ne pas savoir de quoi ton demain sera fait.O.K Il sera lumineux et flamboyant comme le succès .Il sera éclatant comme la liberté .Il sera riche de l’espoir partagé. Il sera lourd d’une fatigue à laisser s’échapper .Le mien ,sera plus léger de savoir ton rêve réalisé .Merci à toi de prendre le large pour nous. Bon vent et Kenavo.

  • gerard guinard
    Répondre

    bon courage a anne quèmèrè est bon vent.

  • Herr Danielle
    Répondre

    Bon voyage pré-aventure ! J’ai hâte de connaître la suite !

  • GUILLAUME
    Répondre

    Bonne chance et tenez-nous informés du déroulement de votre expédition !!!

  • Quéméré Robert
    Répondre

    Bon courage Anne.

    Je suis kayakiste comme toi et je vais te suivre .
    Bon vent.

    Robert Quéméré

  • LIVORY
    Répondre

    Du fin fond de l’hôpital je te souhaite  » Bonne Chance  » Pierre

  • Annabelle Bizien
    Répondre

    Merci pour cette belle énergie. Au plaisir de vous revoir toujours aussi lumineuse à Quimper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.