Un miracle n’arrive jamais seul !

Depuis mon retour en Bretagne, l’eau a coulé sous les ponts et, happée par la frénésie de la vie à terre, j’ai eu un peu de mal à me réacclimater au rythme dense des journées et retrouver un semblant d’équilibre. Mes quelques semaines de solitude en Arctique à bord d’Icade m’avaient momentanément éloignée de cette course folle dans laquelle nous sommes tous lancés. Entre l’eau et la glace, le temps avait doucement pris ses aises et mon quotidien se résumait à observer l’étendue des glaces, la force du vent, la puissance des vagues et la faune sauvage. La vie est simple lorsque l’on est en mer. Read more « Un miracle n’arrive jamais seul ! »

N’abandonnez jamais vos rêves !

Il a fallu qu’elle déboule avec fracas dans l’endroit le plus exposé, là où la côte désertique et rocailleuse est la plus inhospitalière pour que l’aventure tourne à l’épopée. Dans cette zone arctique où il n’existe absolument aucun havre où se réfugier, les 47 noeuds d’un noroît déchaîné épaulé par une mer démontée ont tout balayé sur leur passage, Icade avec. J’avais pourtant pris la peine de l’amarrer solidement, sachant  que les conditions météos annoncées étaient  vraiment costauds, mais cela n’a rien changé. Mon petit bateau qui depuis presque un mois avait assuré comme un chef s’est pris quelques violents uppercuts en l’espace de 24 heures et a été jeté sur le haut de la grève sans ménagement. Il est encore en un seul morceau, mais pas suffisamment en état pour continuer la route désormais.

Le voyage s’arrête là. C’est un peu violent comme nouvelle mais inutile de tourner autour du pot et d’imaginer une quelconque solution de replis, il n’y en a pas. Je suis saine et sauve et je n’en reviens toujours pas d’avoir eu la chance incroyable  de croiser une petite équipe de scientifiques qui m’a récupérée au vol, avant que l’expédition ne tourne au drame. Eliane, Darrin, Adam et James, je ne sais pas quel miracle vous a mis sur ma route ce 31 juillet, mais sans vous, je ne sais pas où je serais aujourd’hui… ou peut-être ne le sais-je que trop bien ! Notre rencontre inespérée, votre générosité immense et surtout votre solidarité à mon égard m’ont permis de surmonter la fin aussi inattendue que vigoureuse de cette belle histoire.  

J’aurais tant aimé continuer ce voyage expérimental et vous raconter cet Arctique dont on à tant à apprendre et qui me fascine toujours autant.

Merci à toutes et à tous pour votre présence à mes côtés tout au long de ce périple polaire solaire… Je vous donne des nouvelles très vite, mais pour l’heure,  il me reste énormément de choses à organiser malgré la fatigue accumulée ces derniers jours et surtout l’immense déception à l’idée de mettre un terme à cette étonnante aventure arctique 2018.

Je devrais très vite pouvoir me remettre en selle et préparer la suite des tribulations d’Arctic Solar by Icade 2019. 

Restez à l’écoute ! 

La fin du règne des glaces

Elles m’auront bien empoisonné la vie et même encerclée pendant quelques jours, nous retenant Icade et moi prisonniers. Pourtant je ne réussis pas à me réjouir complètement de la lente agonie des glaces. Je les entends craquer, grincer, gémir, se morceler ou chavirer parfois et depuis quelques jours, j’ai le sentiment de parcourir un champ de bataille où ça et là gisent des corps démembrés. Tout est arrivé si vite. La semaine dernière le paysage n’était qu’icebergs et plaques de banquise majestueuses qui, à perte de vue, dérivaient dans les courants. Mais le mois d’août qui pointe le bout de son nez sonne le glas de ce grand désert blanc sous ces latitudes. Le décor change… Jusqu’à l’automne prochain. Read more « La fin du règne des glaces »

Vous reprendrez bien un peu de glace ?

La fin du mois de juillet approche à grands pas et les glaces ne semblent pas vouloir faire de trêve estivale dans cette région de l’Arctique. Peut-être essayent-elles de résister là où elles le peuvent encore ? En tout cas, elles sont bien présentes, tout autour de nous et nous rendent la vie parfois difficile. Cheminer à  travers ce dédale d’énormes blocs qui se déplacent sans cesse n’est pas de tout repos. Read more « Vous reprendrez bien un peu de glace ? »

Du rêve à la réalité

Dans ma petite tête, il était clair qu’une fois arrivée au Cap Bathurst, j’allais directement viser le Cap Parry… Hop, un grand saut de puce et le tour était joué. Oui, mais ça c’était dans mes rêves, juste dans mes rêves ! La réalité, elle, a été bien différente. Depuis le Cap Bathurst, alors que j’attendais le meilleur moment pour continuer ma route, je l’ai vu très clairement, cette monumentale muraille blanche qui me barrait la route : de la glace, à perte de vue, pile poil en travers de ma route ! Read more « Du rêve à la réalité »

Prisonnière des glaces

J’ai quitté le petit hameau de Tuktoyaktuk, jeudi dernier, sous un superbe soleil et une brise légère. Les conditions étaient idéales pour reprendre ma route et j’en ai profité pour avaler les milles. C’était à la fois excitant et étrange de longer la péninsule de Tuktoyaktuk que j’avais déjà parcouru en kayak, en 2014 et 2015. Restant à bonne distance de la côte pour éviter les bancs de sable aussi inattendus que traîtres, j’ai lorgné aux jumelles, pendant des heures durant, les différents lieux où j’avais fait escale par le passé. Read more « Prisonnière des glaces »

Un, deux, trois… Soleil !

La descente le long du fleuve Mackenzie depuis Inuvik s’est faite beaucoup plus vite que je ne me l’étais imaginée, les conditions météo ayant été quasi idéales. Suffisamment de soleil pour recharger les batteries de Icade, un vent parfois contraire mais qui a chassé les moustiques sanguinaires, et un courant portant nous facilitant la route… Que demander de plus ! J’en ai profité au maximum, car je sais que la Mer de Beaufort puis le Golfe d’Amundsen seront une toute autre affaire.  Read more « Un, deux, trois… Soleil ! »

Top départ !

Avouez que vous l’attendiez tout autant que moi ce grand départ !  Et bien voilà, il est arrivé sans tambours ni trompettes, mais sous une petite pluie fine, un ciel couvert et une température de 5 degrés, en ce vendredi 6 juillet 2018. Read more « Top départ ! »

En stand-by à Tuktoyaktuk

La barge sur laquelle se trouve Icade joue l’arlésienne depuis bientôt trois semaines et mes nerfs sont mis à dure épreuve ! La livraison du Solarboat a tout d’abord été annoncée le 21 juin puis, le 27 juin puis, le 29. Ne voyant toujours rien arriver, j’ai appelé, un peu désespérée la compagnie maritime pour apprendre qu’en raison du long week-end à venir, le 1er juillet étant le Canada Day (fête nationale), la livraison à Tuk n’aurait pas lieu avant le 3 juillet… Au mieux ! Read more « En stand-by à Tuktoyaktuk »