Sur les traces du Père Robert Le Meur

J’ai retrouvé le hameau de Tuktoyaktuk, semblable à l’image que j’en avais gardé lorsque je l’ai quitté il y a tout juste un an. Seules trois maisons construites à la pointe et qui faisaient face à la Baie de Kugmallit ont disparu, happées par l’érosion. Personne ne peut le contester, la côte se fait petit à petit dévorer par la violence des tempêtes qui jettent sur le rivage des blocs de glace écrasant tout sur leur passage. Read more « Sur les traces du Père Robert Le Meur »

Chaque jour peut nous mener quelque part…

L’année 2016 a rendu son dernier souffle pour laisser place à l’an nouveau que l’on espère comme à chaque fois, riche de santé, de bonheur et de mille autres petits plaisirs sensés accompagner nos éternelles bonnes résolutions ; celles que consciemment ou inconsciemment nous faisons depuis une éternité et qui faute de ne jamais avoir été tenues, sont toujours à l’ordre du jour. Read more « Chaque jour peut nous mener quelque part… »

Vouloir c’est pouvoir, un point c’est tout !

Les bonnes nouvelles tardent à venir, mais c’est le lot de toute expédition que de savoir user de trésors de patience avant d’atteindre son objectif. Les Inuit le savent bien, eux qui dépendent tant du temps et du sempiternel cycle des saisons. Leur patience va bien au-delà d’une philosophie de vie, c’est quasiment une seconde nature dans leur culture ! A leur image, je patiente donc et si parfois je ronge mon frein j’espère malgré tout chaque jour réussir à finaliser le budget ARCTIC SOLAR. Car pour l’heure, c’est bien là que le bât blesse. Read more « Vouloir c’est pouvoir, un point c’est tout ! »

Pourquoi le temps passe-t-il si vite ?

L’automne est déjà là et les saisons cadencent désormais le projet Arctic Solar depuis ses premiers pas effectués au printemps dernier. Nous avançons à un rythme parfois un peu trop tranquille à mon goût, mais l’essentiel est que nous continuons d’avancer et à priori, dans la bonne direction. Les modifications faites sur le prototype ainsi que le travail de préparation effectué jusqu’à présent s’avèrent concluants. « Rome ne s’est pas faite en un jour », dit-on, alors nous continuons d’oser, nous réinventons parfois et toujours dans l’espoir de mieux réussir. Read more « Pourquoi le temps passe-t-il si vite ? »

Un petit air de rentrée souffle sur l’aventure…

Finies les vacances ! Le mois d’août s’achève et il est maintenant plus que temps de reprendre le chemin du chantier. L’été a été parsemé de belles rencontres faîtes au fil des Salons et Festivals auxquels j’ai eu la chance de participer avec mon livre « Passagère de l’Arctique ». Tout cela m’a donné quantité de nouvelles idées qu’il va falloir maintenant trier si je ne veux pas trop m’éparpiller. Read more « Un petit air de rentrée souffle sur l’aventure… »

Chose promise chose due !

Les dernières actualités commencent à dater et je vous imagine toutes et tous impatients derrière vos écrans d’ordinateur, espérant chaque jour glaner quelque scoop sur  ce qui se mijote du côté du chantier naval Marée Haute de Trégunc. Car c’est bien là que le cœur du nouveau projet bat depuis quelques temps déjà et pour les 3 prochains mois à venir. Read more « Chose promise chose due ! »

Le site fait peau neuve

Mais pourquoi le temps accélère-t-il ainsi sa cadence ? Depuis mon retour de Tuktoyaktuk, fin février, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de gamberger et la réadaptation au rythme intense qui est le nôtre dans ce monde de fous, s’est faite sans trop y réfléchir. Read more « Le site fait peau neuve »

Comment devenir millionnaire

Mais qu’y a-t-il donc à faire à Tuktoyaktuk quand on y est né, qu’on y  a grandi et que l’on ne s’imagine pas vivre ailleurs ? A première vue, les opportunités ne se bousculent pas au portillon dans ce petit village de 950 habitants perché sur le toit du monde.  Pourtant le lieu n’a pas connu l’exode dont ont souffert nos campagnes car les Inuvialuit sont tellement attachés à leur terre qu’il est pour eux  compliqué, voire impossible de vivre ailleurs. Read more « Comment devenir millionnaire »

La vie dans un congélateur…

Aujourd’hui la neige tombe à gros flocons et un vent glacial balaye les rues désertées de Tuk. On n’y voit pas à dix mètres. L’air vif mord la peau à pleines dents et brûle les yeux,  il ne fait pas bon traîner dehors. Pourtant d’après les Inuvialuit à qui j’ai parlé, les températures sont anormalement en hausse depuis mon arrivée.  Il n’en reste pas moins que l’hiver est encore là et bien là et qu’il ne lâche rien ! La vie du hameau tourne donc au ralenti comme c’est habituellement le cas en cette période de l’année et seuls quelques chasseurs trouvent encore le courage d’enfourcher leurs ski-doos (motoneiges) pour aller débusquer les caribous. Read more « La vie dans un congélateur… »