Qu’est ce qu’on mange ce soir !

Mais que peut-on bien manger durant nos courses folles à travers les immensités glacées ?  Les supermarchés ne sont pas monnaie courante le long du chemin et en ce qui me concerne, je n’ai encore jamais envisagé la chasse comme moyen de subsistance quotidien.  Il est donc prudent de prévoir dès le départ, tout ce qui est nécessaire à un voyage en autonomie et en solitaire. Read more « Qu’est ce qu’on mange ce soir ! »

En attendant le passage du Nord-Ouest

Un petit avant-goût du voyage à venir… Images réalisées au Groenland lors de notre expédition « La Grande Dérive ».
(montage Gauthier Mesnil-Blanc).

Seuls le temps et la glace sont maîtres

En fin de semaine dernière j’ai récupéré mon kayak « customisé » aux ateliers Nautiraid. Il ne reste aujourd’hui que quelques petites modifications à effectuer, et l’embarcation sera prête pour le cercle polaire. Merci aux responsables Eric et Véronique Flambard ainsi qu’à toute l’équipe Nautiraid pour leur confiance, au-delà de leur sérieux, c’est leur enthousiasme que je salue ! Read more « Seuls le temps et la glace sont maîtres »

Seuls le temps et la glace sont maîtres

Glace arctique 2012/2013 Le temps passe, les journées filent bon train, plus d’un mois que je n’ai rien posté, et pourtant je n’ai pas franchement eu l’impression de chômer !  Mais pour me simplifier la vie, mon ordinateur est resté débranché une bonne partie de l’été … Il y avait mieux à faire sur l’eau, dans l’eau, au bord de l’eau et j’en ai profité pour tester quelques équipements nouvellement acquis et qui feront très certainement partie du voyage l’an prochain.

J’ai malgré tout suivi avec grand intérêt le voyage à travers les glaces de Babouchka, celui de Rêve de Glace et quelques autres encore partis s’aventurer dans les régions du Grand Nord. Mais cette année, l’aventure en Arctique a pris pour tous, des allures de vraie galère.
En effet, pendant que la France battait des records de chaleur en juillet et que le mois d’août s’annonçait dans le même esprit, il n’en allait bien différemment au nord du 70ème parallèle où la glace de mer arctique fondait peu, contrairement à de la tendance de ces dernières années.

Certains scientifiques expliquent simplement ce phénomène par une variabilité naturelle et des règles climatiques qui changent dans l’Arctique, quand d’autres crient déjà au « Global Cooling ». En attendant que chacun défendent ses théories, pour les différents équipages en route dans le passage Nord-Ouest ou l’Océan Arctique, la sentence a été sévère : fin du voyage !

Quand on sait ce que cela prend d’énergie pour monter de tels projets, trouver les financements, réunir les partenaires, gérer la préparation, les entraînements et la logistique, se retrouver sur la ligne de départ est déjà un exploit en lui-même ! J’imagine que le constat doit aujourd’hui être bien amer pour eux.