En stand-by à Tuktoyaktuk

La barge sur laquelle se trouve Icade joue l’arlésienne depuis bientôt trois semaines et mes nerfs sont mis à dure épreuve ! La livraison du Solarboat a tout d’abord été annoncée le 21 juin puis, le 27 juin puis, le 29. Ne voyant toujours rien arriver, j’ai appelé, un peu désespérée la compagnie maritime pour apprendre qu’en raison du long week-end à venir, le 1er juillet étant le Canada Day (fête nationale), la livraison à Tuk n’aurait pas lieu avant le 3 juillet… Au mieux !

Est-il vraiment utile de vous décrire ma déception à chaque nouveau retard et mes piaffements d’impatience en voyant les jours passer ? Quoiqu’il en soit, le dénouement devrait être pour bientôt désormais et je vais donc attendre encore et encore… et encore, sans broncher. Inutile de m’agiter, les gens d’ici m’ont affirmé avec une certaine philosophie, « oui, oui, la barge arrivera, c’est certain. Peut-être demain… peut-être plus tard ! ».

Une seule pensée m’obsède désormais : qu’Icade et moi soyons à nouveau réunis et qu’il flotte enfin tranquillement amarré au ponton qu’une amie, Noëlla, a offert de mettre à ma disposition avant le départ. Il me tarde que notre histoire arctique puisse s’écrire au fil des prochaines semaines et que nous mettions le cap à l’Est, vers notre objectif.

En attendant l’heure du départ, j’en profite pour effectuer mes derniers achats, essentiellement des produits frais et de l’eau douce pour les premières semaines en mer. Après, ce sera lyophilisé et eau déssalinisée. J’ai également envoyé les cartes postales destinées aux membres du Fan’Arctic club. Il ne me reste plus qu’à espérer qu’elles mettent un peu de temps pour arriver à destination et qu’elles attendent au moins que j’ai largué les amarres !

J’espère que les prochaines nouvelles sentiront bon le départ,
À très vite !

10 COMMENTS
  • Yves CARNOT
    Répondre

    hello! hello! mon Binôme! nous t’envoyons toutes nos pensées positives du fin fond de la Bretagne pour accélérer l’arrivée de ton bateau à Tuk! as-tu enfin réussi à dégotter le complément nécessaire à ton lot de bord que nous utilisions lors de nos entraînements « café gâteaux »?
    Plein de Bizh en masse!
    Little big black bear & his Honey.

  • LE MAUGUEN René
    Répondre

    Bonjour Anne,
    Je comprend bien ton impatience, mais comme ils savent le dire, ça viendra. Si au moins certains avaient la même philosophie ici.
    Nous croisons les doigts pour tout se passe comme il faut.
    Des gros bisous pour toi

  • virard
    Répondre

    A toi La Dame du bout du Monde ,merci pour ces belles photos,une immense pensée.Bises de Bourgogne.

  • Isabelle Chaveton
    Répondre

    BJR Anne, c’est là que « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » prend tout son sens! je compatis (car j’ai connu tant cela) à ton impatience de retrouver ton Solarboat! Qd tu verras la barge arriver, ce sera une grande délivrance pour toi et un moment plein de joies! alors encore qques jours à attendre et préparer ce grand moment des retrouvailles avec ton boat!!! courage la belle et d’avance je te souhaite une très belle aventure avec un beau soleil plein d’énergie! je t’embrasse Isabelle

  • ghislaine Mesnil Blanc
    Répondre

    Ma chère Anne , en plus d’être follement courageuse et intrépide voilà qu il vous faut faire preuve d ‘une patience inouïe …j ‘imagine que votre moral doit avoir les mêmes couleurs que le ciel de cette magnifique photo que vous postez aujourd’hui … Que vous dire sinon que nous pensons beaucoup et souvent à vous et suivons votre expédition avec plaisir et intérêt ; vous allez nous en sortir encore un joli livre! …On vous embrasse et croisons les doigts pour que « Bientôt  » soit vraiment BIENTOT
    Ghislaine et jean Noel

  • Marc Fayet
    Répondre

    Ma chère Anne,
    Je partage ton attente ainsi que ton impatience. J’aurai presque envie d’être présent tant les photographies de ce bout du monde donnent des envies de découverte.
    Je te souhaite bon courage encore et j’espère proche l’heure de la délivrance pour ce nouveau départ.
    Marc.

  • Patrice FLOTTES
    Répondre

    Bonne chance à Anne Quéméré, Cependant je m’étonne un peu quand au choix du moteur, de son implantation et de son absence de protection.
    Je suppose qu’il y a à bord quelques hélices (en plastique) de rechange, voire un moteur de secours.

  • Charles
    Répondre

    De tout cœur avec toi, on attend impatiemment la suite !
    Bises
    Charles

  • Danielle Herr
    Répondre

    Je suis aussi impatiente que vous !????

  • karen t stabenow
    Répondre

    I looked up Tuktoyaktuk on Google and it looks like the town is experiencing serious sea level rise. Have the residents talked about this at all? How can they not talk about it? are there plans to relocate? Sounds to me like your adventure has started already. Love your tent!
    Regards, Karen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.